Bienvenue.html
 
L’aromathérapie
  1. PuceLa voie cutanée

L’application cutanée est la voie de traitement de première intention. L’approche du toucher par le massage a un effet guérisseur non négligeable. Les molécules  des huiles essentielles pénètrent immédiatement dans l’organisme, elles ont la capacité d’électivité, ou plus simplement, elles «savent» où aller. On peut très bien traiter un rhume en appliquant une huile essentielle sous la plante des pieds, ses principes actifs, présents dans la circulation sanguine, agirons là où c’est nécessaire. Quelques minutes après un massage, on retrouve des molécules aromatiques dans le sang, 45 minutes plus tard dans l’urine et environ 1 heure après, elles sont présentes dans l’air expiré.
En règle générale on dilue les huiles essentielles dans une huile végétale de première pression à froid (huile de macadamia, de noyaux d’abricots, de sésame, etc...)

  1. PuceMassages / Frictions

  2. huile de confort (massage général) 3-5 % dans une huile végétale
    maximum 0.5 ml ou 15 gouttes d’HE + 9.5 ml d’huile végétale (quantité totale pour 10 ml)

  3. visage : max. 3 % dans une huile végétale ou une crème neutre
    maximum 9 gouttes d’HE dans 10 ml d’huile végétale ou de crème neutre

  4. onction générale (cellulite, jambes lourdes...) 15 % dans une huile végétale
    1.5 ml ou 45 gouttes d’HE + 8.5 ml d’huile végétale (quantité totale pour 10 ml)

  5. onction locale (sinusite, toux, troubles digestifs, entorse, plaie, hématome, douleur localisée...) jusqu’à 50 % dans une huile végétale
    maximum 5 ml ou 150 gouttes + 5 ml d’huile végétale (quantité totale 10 ml)

  6. enfants de 3 à 8 ans : 1/4 de la quantité totale d’huiles essentielles

  7. enfants de 8 à 12 ans : 1/2 de la quantité totale d’huiles essentielles

Attention, pour les enfants, il ne suffit pas seulement de diviser le dosage d’une préparation pour adulte, certaines huiles sont à utiliser avec précaution et d’autres sont tout simplement interdites ! Voir La Trousse des enfants

  1. en application sur le long terme, faire une pause d’une semaine toutes les 3 semaines


  1. PuceApplication cutanée des huiles essentielles pures

L’application des huiles essentielles pures sur la peau est en principe déconseillée. Sur plus de 200 huiles essentielles il est toutefois exagéré d’en faire une généralisation. La Lavande vraie ne peut pas être comparée à la Sarriette des montagnes.
L’application sous la plante des pieds est idéale pour les huiles essentielles dites «sensibles». Cette voie est très intéressante pour les cas aigus (infections virales et bactériennes). De même, certaines huiles essentielles peuvent être appliquées pures, localement, en cas d’entorse, de choc, de brûlures, abcès, bouton... Demandez conseil à un aromatologue certifié.

  1. PuceLes bains aromatiques

Le bain aromatique est une pure merveille pour le bien-être du corps et de l’esprit. Comme les huiles essentielles ne peuvent se diluer dans l’eau il est impératif d’utiliser un support naturel tels qu’une base de savon neutre, un excipient naturel (Solubol), du miel, du lait, du lait en poudre, du sel marin (gros), de la teinture-mère, du vinaigre.

10 à 15 gouttes, toujours dans un support
N’ajoutez à l’eau qu’une fois bien installé dans votre bain !

Conseils :

  1. -Prenez toujours un bain aromatique loin des repas (ou moins 1h avant ou 2h après) 

  2. -PENDANT LE BAIN: Respirez profondément les vapeurs d'huiles essentielles



De la mousse dans mon bain !

Facile ! Il suffit de préparer le mélange d’huiles essentielles dans une base de savon neutre. Une fois dans l’eau, faire mousser la fleur de douche sur tout le corps, en massages circulaires, en direction du coeur,  plonger dans le bain mousseux et savourer !




  1. -APRES LE BAIN: Ne vous douchez pas afin de ne pas éliminer les huiles essentielles qui imprègnent votre peau, elles vont continuer d’agir durant les heures suivantes. Enveloppez-vous chaudement dans un grand linge ou un peignoir et, si possible allongez vous au calme pendant 15 à 30 minutes.


  1. Pour le bain, n’utilisez pas d’huiles essentielles de type Cannelles (dermocaustiques, risque de brûlures!), la Menthe poivrée (refroidissante, voire gelante!), les huiles phénolées comme le Girofle, la Sarriette des montagnes, l’Origan compact etc... (dermocaustiques, risque de brûlures!)

  2. Attention, certaines huiles essentielles sont photosensibles (tous les agrumes : Bergamote, Orange, Citron, Mandarine ainsi que l’Angélique, la Livèche, la Verveine citronnée... donc pas d’exposition solaire après une application cutanée ou un bain au risque de voir apparaître des taches pigmentaires.

  3. Prudence pendant les 3 premiers mois de la grossesse et chez les enfants de moins de 3 ans. Demandez l’avis d’un aromatologue certifié.

  4. Lire les précautions d’emploi

 

«Quand on est bien dans sa peau, voyager, c'est être ailleurs, ce n'est plus être loin»
                                     Isabelle Adjani